La recette

de la Grande-Bretagne à la Bretagne

Le Petit Jus est né sur les bords de la Tamise, à Londres, entre 2012 et 2015. Dorothée Saint-Hilaire est ingénieur de recherche dans une grande entreprise de produits cosmétiques. C’est derrière les comptoirs des coffee shops de la scène londonienne qu’elle découvre la culture du café de spécialité et que l’idée lui vient de contribuer à sa promotion en France. Le café, ce n’est pas cette gorgée amère qu’on avale vite fait à la fin du repas ou entre deux rendez-vous sur le coin d’un bar. C’est une boisson complexe, qui a sa propre histoire. Le café est un produit noble et un bon café est un résultat qui ne doit rien au hasard: depuis le producteur jusqu’au consommateur en passant par le torréfacteur, tout le monde a un rôle à jouer pour que le café devienne une expérience unique de dégustation.

Il aura fallu cinq années pour que le projet mûrisse et aboutisse enfin. Dorothée est formée par Mikaël Portannier, Meilleur Ouvrier de France, et obtient sa certification SCA en 2021. Elle installe son atelier de torréfaction en Bretagne avec l’idée de rapprocher ses deux univers: le développement de produits de qualité et son goût pour le bon café.